Des unités de la Marine nationale et de la Garde maritime ont secouru, vendredi à l’aube, au large des Iles Kerkennah, 487 migrants irréguliers, dont 13 femmes et 93 enfants.

Dans un communiqué publié vendredi, le ministère de la Défense nationale a indiqué que la Marine nationale avait reçu mercredi dernier des informations sur 430 migrants clandestins qui ont pris le large, depuis Libye, dans la nuit du 23 au 24 novembre courant, pour rallier clandestinement les côtes européennes.

Les migrants secourus, dont l’âge varie entre 3 et 42 ans, sont de différentes nationalités: 162 égyptiens, 104 bengalis, 81 syriens, 78 marocains, 13 érythréens, 11 soudanais, 7 somaliens, 5 palestiniens, 5 ghanéens, 5 gambiens, 4 pakistanais, 4 sierra-léonais, 3 maliens, 1 tchadien, 1 guinéen, 1 éthiopien, 1 nigérian et 1 tunisien.

Ils ont été remis aux unités de la Garde-nationale au port d’El Ketf, gouvernorat de Médenine, pour prendre les mesures nécessaires à leur encontre, ajoute le communiqué.