Les ressources en eau des barrages ont atteint jusqu’au 14 janvier 2022, près de 710 millions de mètres cubes, enregistrant ainsi une légère hausse par rapport au volume réalisé au cours de la même période de l’année 2021(698,9 millions de mètres cubes) et une forte progression par rapport aux quantités enregistrées pendant la même période de l’année dernière (444,5 millions de mètres cubes).
Selon les données publiées dans le bulletin de vigilance, de l’observatoire National de l’Agriculture, ces ressources se répartissent, entre le nord avec 97,6%, le centre avec 1,1% et le Cap Bon avec 1,3%.
Le Stock global dans les barrages a atteint 1085,3 millions de mètres cubes contre 1108,6 millions de mètres cubes au cours de la même période de l’année dernière, alors que la moyenne du même jour pour les trois dernières années est estimée à 1286,5 millions de mètres cubes, soit une régression de 15,6%.

Le stock global des barrages est réparti entre le nord avec 92,8%, le centre avec 5,4% et le Cap Bon avec 1,8%.

Selon la même source, le taux de remplissage des barrages s’élève à 46,9%, alors que les barrages Moula, Sidi Elbarrak et Barbara ont réalisé un taux de remplissage estimé respectivement à 100%, 97,9% et 99%.