En marge de la plénière de commémoration de la Constitution de 2014, tenue en ligne, le président du bloc parlementaire Qalb Tounes Oussema Khelifi a déclaré jeudi, qu’il est « nécessaire de reconnaître les erreurs. »
Khelifi a appelé par ailleurs, le parlement « à s’excuser auprès des Tunisiens pour toutes les erreurs commises. »
Il a aussi appelé à œuvrer pour poursuivre un dialogue afin de sortir le pays de la crise, à faire face au coup d’Etat, et à garder cette plénière ouverte dans le but de faire face au danger qui menace l’Etat.