Le mouvement “Tunisie en avant” a appelé, dimanche, à la nécessité d’entamer le plutôt possible un dialogue national rassemblant les partis prenantes du processus de rectification, les organisations nationales et la société civile.

Dans un communiqué publié, dimanche, le mouvement a réitéré son attachement au processus du 25 juillet, soulignant l’importance d’oeuvrer pour le faire réussir et ce en rompant définitivement avec “les forces destructives”.

Le mouvement a, par ailleurs, annoncé qu’une réunion de son bureau central est prévue début juin (3 au 5 juin).