Suite à l’appel du secrétaire général de l’Union générale de Travail (UGTT) Nourredine Taboubi aux magistrats de lever la grève, le président de l'association des magistrats tunisiens, Anas Hmaïdi a assuré que « la demande de l’UGTT sera prise en compte dans les prochaines décisions. »
Hmaïdi a ajouté qu’il ne faut traiter avec les magistrats comme des « vulnérables », assurant qu’ils sont « soutenus par la société civile et des organisations nationales. »