Les protestations continuent dans le gouvernorat de Sidi Bouzid. Jeudi 28 janvier 2016, des diplômés chômeurs ont manifesté dans les rues de la ville en revendiquant leur droit au travail et au développement.

Le bureau régional de l’union des diplômés chômeurs à Sidi Bouzid a émis le 25 janvier un communiqué appelant le gouvernement les autorités régionales à régulariser le dossier des mécanismes de travail précaire, à ouvrir des concours nationaux et la formation d’une commission composée par la société civile et chargée de suivre le dossier.

L’Union a aussi revendiqué des subventions aux diplômés chômeurs désireux d’entreprendre en leur accordant le financement nécessaire dans le cadre de la discrimination positive.