Les habitants de la délégation de Chebika dans le gouvernorat de Kairouan ont protesté, jeudi 28 janvier 2016, sous le slogan "journée de colère".

Les chômeurs et les bénéficiaires des mécanismes de travail précaire ont revendiqué le droit au développement et au travail.

Dans une déclaration accordée à ShemsFM, l’un des protestataires a indiqué que leur région ne disposent du minimum nécessaire pouvant leur fournir une qualité de vie meilleure, comme les usines et la municipalité etc..