Le porte parole de la cour d’Appel à Monastir, Farid Ben Jeha a affirmé à notre correspondant dans la région que le chambre criminelle à la Cour d’Appel, a prononcé un non-lieu dans l’affaire des archives de la municipalité de Monastir ; innocentant ainsi la fonctionnaire des archives à la délégation spéciale de la région qui avait été accusée par le tribunal de première instance, d’avoir détruit des archives de la municipalité. 

Farid Ben Jeha a expliqué que l’affaire remonte à mai 2015, quand un citoyen a affirmé avoir aperçu un camion devant le siège de la municipalité qui était en train de charger des documents et des factures, de manière suspecte. 
Il a précisé que la fonctionnaire innocenté, le président de la délégation spéciale, le secrétaire général de la municipalité ont tous fait l’objet d’une enquête dans cette affaire.