Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, un responsable sécuritaire a affirmé le démantèlement d’une cellule terroriste composée de 4 membres et dirigée par un professeur de l’enseignement secondaire dans la région de Kalaat Senan, gouvernorat du Kef.
Toujours selon la même source, lors de la descente effectuée dans le domicile du professeur en question, les unités sécuritaires ont pu saisir des papiers dont le contenu fait le plaidoyer de la pensée takfiriste et appelle à la résistance face aux unités sécuritaires et militaires.
Les investigations sont toujours en cours en vue d’arrêter d’autres membres présumés de la cellule terroriste.