Des affrontements entre des terroristes installés dans le mont Samama et les forces de l’armée nationale, ont eu lieu à l’aube du 31 mai 2017.

Les forces militaires sont parvenues à saisir une arme de type kalachnikov, deux chargeurs de munitions et 60 balles de 7.62 mm de diamètre.

Le ministère de la Défense affirme que l’opération est toujours en cours.