Des marches de protestations pacifiques pour dénoncer la cherté de la vie ont été organisées, mardi, à Jebeniana et à Sfax, à l’appel des coordinations régionales de la campagne “fech nestanou”.
 
A Jebeniana, une marche a pris départ devant le siège de la délégation et a parcouru les principales avenues de la ville, à laquelle ont pris part des représentants de la société civile, des jeunes et des diplômés sans emplois ainsi que plusieurs écoliers et lycéens dans la région.
 
Les manifestants ont scandé des slogans appelant le gouvernement à revenir sur les dernières hausses des prix dictées par la nouvelle loi des finances, à consacrer la justice sociale et à mettre en oeuvre des programmes de développement.
 
A Sfax, plusieurs étudiants, diplômés en chômage et composantes de la société ont revendiqué l’annulation des nouvelles taxes et charges fiscales imposées par la loi des finances 2018 compte tenu de leur impact négatif sur le pouvoir d’achat du Tunisien.
 
Ils ont scandé des slogans qui mettent en garde contre les risques pouvant découler de la hausse des prix des produits alimentaires, déplorent la répression policière des manifestants lors des mouvements de protestation déclenchés dans plusieurs régions et insistent sur le droit du peuple tunisien à une vie décente, à l’emploi et au développement.