Le ministre de la Justice, Ghazi Jribi a effectué lundi, une visite inopinée à la prison civile de Borj Erroumi et à la prison civile Nadhour dans le gouvernorat de Bizerte.
 
Selon un communiqué du département de la Justice publié mardi, le ministre s’est enquis, au cours de cette visite, des conditions de détention au sein de ces deux unités carcérales, notamment, en cette période marquée par une vague de froid dans le pays.
 
Il a, par la même occasion, souligné la nécessité d’œuvrer constamment au respect des règles de travail et des principes des droits de l’Homme dans le traitement du quotidien des détenus.
 
Jribi a, à ce propos, appelé à dynamiser davantage les différents programmes de formation et d’apprentissage pour favoriser une meilleure prise en charge psychologique et sociale des prisonniers et préparer leur réinsertion dans la société.
 
Le ministre de la Justice s’est, notamment, entretenu avec des cadres et des agents des deux unités carcérales, réitérant le souci du ministère de procéder à la restructuration de la Direction générale des prisons et de la rééducation afin de promouvoir leur condition de travail.