Les employés de la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT) à Gafsa ont protesté, lundi, devant le siège de la société dans la région pour revendiquer la reprise de la ligne 13 reliant Gafsa, Tozeur et Sidi Bouzid.

La voie ferrée sur la ligne 13 est fermée, depuis deux ans, au niveau de la délégation de Menzel Bouzaiene à Sidi Bouzid à cause des sit-ins.

 

Le secrétaire général du syndicat sectoriel de la SNCFT à Gafsa, Mabrouk Fatima a indiqué qu’en raison des sit-ins et des protestations, le trafic des passagers et du phosphate a été bloqué causant des pertes financières importantes à la société.

Il a ajouté que la SNCFT risque de faire faillite surtout que 40% de ses recettes financières proviennent du transport de phosphates sur la ligne 13