Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique annonce dans un communiqué rendu public dimanche, que la faculté de droit et des sciences politiques de Sousse ouvre demain lundi ses portes aux étudiants, enseignants et employés.
 
Selon la même source, le ministère se penche sur l’examen des derniers développements survenus à la faculté de droit de Sousse depuis le déclenchement de la crise, et ce en coordination avec la fédération de Sousse. Le ministère salue, à cette occasion, les efforts déployés par certaines parties qui interviennent pour assainir le climat entre étudiants et direction de la faculté, notamment la ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH) qui avait joué le rôle d’intermédiaire afin de mettre fin à la grève de faim entamée par un étudiant.
 
Le ministère appelle les différentes parties concernées à prévaloir la sagesse pour reprendre le travail dans cet établissement universitaire dans des conditions favorables, souligne le communiqué.
 
Il convient de rappeler que le recteur de la faculté de droit et des sciences politiques de Sousse Montasser Ouardi, avait pris la décision de fermer provisoirement la faculté depuis jeudi dernier jusqu’à favoriser les conditions favorables permettant de garantir le bon déroulement des cours et des examens. Cette décision a été prise suite aux altercations et actes de violence survenus entre des groupes d’étudiants.