La première audience de la justice transitionnelle a démarré ce mercredi 4 juillet. Elle est consacrée au procès de l’activiste Nebil Barakati, maltraité jusqu’à la mort le 8 mai 1987.
Un ancien ministre, un médecin et d’anciens sécuritaires sont accusés.