La commission régionale de lutte contre les catastrophes à Bizerte a activé, jeudi, le plan de lutte contre la pollution marine, suite à une fuite de pétrole brut en mer, près du quai pétrolier de Zarzouna, fait savoir à l’agence TAP le colonel Khemais Ben Ali, directeur régional de la Protection civile.

Cette fuite accidentelle survenue, ce matin, serait due à la fissuration d’un réservoir de pétrole brut appartenant à la Société tunisienne des industries de raffinage (STIR).

Tous les moyens logistiques nécessaires ont été mobilisés pour circonscrire la fuite, notamment, à travers l’installation d’un barrage flottant autour du périmètre et l’aspiration du pétrole brut par des tuyaux, indique la même source.