Plusieurs diplômés chômeurs appartenant à la coordination Al Aghaleba à Kairouan se sont rassemblés, jeudi 30 mai 2019, devant le tribunal de première instance alors que se tenait le jugement de leur camarade Hichem Raïes arrêté pour atteinte via une publication sur Facebook.

Les protestataires ont demandé la relax de leur camarade qui avait comparu mardi devant le juge d'instruction. Ce dernier avait décidé de le maintenir en détention avant sa comparution devant la justice.

Les protestataires considèrent cette arrestation comme atteinte à la liberté d'expression. Des représentants de la société civile et des avocats ont aussi participé au rassemblement en soutien à Hichem Raïes.