Une vaste campagne de lutte contre les installations anarchiques, sur la plage de Cap Angela, a été menée, mardi.

Quarante-cinq cabanes dressées illégalement, sur le domaine public maritime, ont été démolies et trois passages anarchiques ont été fermés, apprend l’agence TAP de source régionale.

Cette campagne a été menée par les services de contrôle du gouvernorat de Bizerte, conjointement, avec l’Agence de protection et d’aménagement du littoral (APAL). Elle fait suite à la visite inopinée effectuée par le gouverneur de la région, dimanche dernier, au cours de laquelle plusieurs infractions ont été constatées.

Parallèlement à cette action, il a été procédé au nettoyage de la plage et à l’aménagement de passages pour les estivants et d’espaces publics pour la baignade.