Une tentative de franchissement illicite des frontières maritimes a été mise déjouée, en début de semaine, par les garde-côtes de la localité d’El Aouabed, gouvernorat de Sfax.

Quatre vingt dix individus de différentes nationalités africaines ont été interpellés à bord d’une embarcation.

Le porte-parole de la Garde nationale, Houcem Jbebli, a déclaré à l’agence TAP que parmi les migrants clandestins figurent 20 femmes et 2 nourrissons, précisant que 30 personnes dont des femmes enceintes ont été transportées à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires.
Outre le chalutier, une moto et une voiture ont été saisies lors de l’interpellation.

Le ministère public a ordonné à la brigade de renseignements et d’investigations maritimes de Sfax de placer en garde à vue 4 Tunisiens, organisateurs de l’opération.