Intervenu sur les ondes de ShemsFM, lundi 14 octobre 2019, le porte-parole du ministère de l’Intérieur a annoncé le décès d’un ressortissant français, victime d’une attaque à l’arme blanche devant un hammam de la région d’Aïn Zargoun.

La même source a révélé que l’assaillant est connu pour des faits de droits communs et que les investigations sont actuellement en cours pour déterminer les circonstances de cette attaque.

Il a ajouté que concernant le militaire attaqué à l’arme blanche lors de la fuite de l’assaillant, il a été admis à l’hôpital militaire. Son pronostic vital n’est pas engagé.