Le secrétaire générale du syndicat de base du district de sécurité nationale à Kasserine, Mohamed Amri, a annoncé au correspondant de ShemsFM, mercredi 16 octobre 2019, que les agents ont mis un brassard rouge.

Les agents de sécurité à Kasserine porteront le brassard durant une semaine en signe de protestation contre l’absence des noms des martyrs parmi les sécuritaires dans la liste finale des martyrs et des blessés de la Révolution. Les sécuritaires demandent aussi qu’une loi soit adoptée pour protéger les forces de sécurité intérieure ainsi que le renforcement des moyens mis à leur disposition à Kasserine.

Amri a fait savoir qu’ils pourront adopter d’autres formes de protestations si leurs revendications restent sans réponses.