Le porte-parole du tribunal de première instance de Sousse, Mohamed Helmi Missaoui, a annoncé, jeudi 17 octobre 2019, l’ouverture d’une enquête judiciaire contre le frère et le père du boucher qui s’est suicidé la veille.

Le frère et le père sont accusé de meurtre révèle Mohamed Helmi Missaoui. Père de quatre enfants, le boucher s’est poignardé la veille au niveau du cœur dans sa boucherie devant les passants. Des différends familiaux liés à l’héritage seraient la cause de ce suicide qui a semé la panique parmi les passants présents près de la boucherie à Msaken.