Les cours se sont interrompus lundi 2 décembre, à l’école primaire Route Gabes Kebili, suite au cambriolage de l’établissement.
Les cambrioleurs ont tenté d’incendier le bureau du directeur et ont écrit sur les murs des propos insultant le cadre éducatif.
Une enquête est en cours pour découvrir le responsable.