Trente-huit (38) migrants irréguliers de différentes nationalités africaines qui se trouvaient à bord d’une embarcation sur le point de chavirer située à 58 km au Nord-Est du village d’El Attaya (île de Kerkennah) ont été secourus, mercredi, par une unité de la Marine nationale.

L’opération de sauvetage des migrants, âgés de 20 à 35 ans dont six femmes, a été menée en coordination entre le Centre de coordination de recherche et de sauvetage de Tunis relevant de la Marine nationale et le Centre de secours de Rome, indique un communiqué du ministère de la Défense.

Ils ont fait savoir qu’ils avaient pris le large depuis les côtes de l’île de Kerkennah, dans la nuit du 4 au 5 mai, avec l’intention de franchir illicitement les frontières maritimes en direction de l’espace européen.

Les migrants ont été conduits au port de Sfax, où ils seront remis aux unités de la Garde nationale en vue prendre les dispositions nécessaires à leur encontre.