La police a arrêté 14 éléments soupçonnés d’extrémisme, rassemblés dans un quartier populaire à El Kef.
Ils ont été mis en garde à vue pour plus d’investigations.