Des composantes de la société civile et des proches du ​​Colonel-major Habib Sboui, ancien chef du district de Sousse, ont observé dans la matinée du lundi 15 août, un rassemblement de protestation devant le siège du gouvernorat demandant l'accélération de l’examen du dossier de l’accusé.
Les protestataires ont indiqué au correspondant de Shems Fm dans la région, que « son arrestation est dûe à un complot. »
Des proches de l’accusé ont bloqué aussi la route principale devant le siège du gouvernorat.