Mabrouk Korchid, avocat de l’ex chef du gouvernement libyen Baghdadi Mahmoudi, a déclaré à Shems FM, que les milices de Fajr Libya ont prononcé la peine de mort à l’encontre de son client, ainsi que contre Saif al-Islam Kadhafi et 7 autres symboles de l’ancien régime libyen.

Dans sa déclaration, Mabrouk Korchid a estimé que cette décision a été prévisible car la procédure d’extradition de son client aurait été illégale et son procès illégitime, selon les termes du maître.

D’après Korchid, le procès contre Baghdadi aurait été plus formel qu’autre chose. Extradé vers un état que l’avocat qualifie d’illégitime et de non-reconnu par la cour internationale, Baghdadi subirait, selon son défenseur, une décision judiciaire sans retour, irrévocable mais surtout contraire aux « valeurs religieuses, éthiques et politiques ».