Des hackers ont dérobé plus d'un milliard de roubles (environ 14 millions d'euros) à des banques russes en se servant d'un logiciel baptisé Colbat Strike servant à tester les failles de sécurité informatique, a indiqué le gouverneur adjoint de la banque centrale de Russie, mardi. 

Vingt-et-une "vagues d'attaques" menées à l'aide de ce logiciel ont été recensées en 2017, a déclaré Dmitry Skobelkine, lors d'une conférence sur la sécurité informatique organisée dans la ville de Magnitogorsk. "Plus de 240 organismes de crédit ont été touchés par ces attaques, dont onze ont atteint leur but. Les montants dérobés dépassent un milliard de roubles", a-t-il ajouté. 
 
La Russie est soupçonnée par les Européens et les Américains d'avoir mené des opérations de piratage de certains intérêts occidentaux, des accusations que les autorités russes réfutent.
 
La Russie soutient être, elle aussi, la cible de fréquentes cyberattaques qu'elle s'emploie à combattre.