Mardi, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), intégrée au système onusien en 2016, a rapporté que 8.154 migrants et réfugiés sont entrés en Europe par la mer au cours des six premières semaines de 2018, soit une baisse significative par rapport aux 12.358 arrivées enregistrées pendant la même période, l'année dernière.
 
Cependant, le nombre total de décès en Méditerranée en 2018 atteint 401, contre 261 à la même date l'an dernier.
 
L'OIM a déclaré mardi qu'au cours des cinq derniers jours, onze migrants ont trouvé la mort lors de différents naufrages en Méditerranée occidentale.
 
Quatre-vingt-six décès ont déjà été enregistrés en Méditerranée occidentale au cours des quarante-deux premiers jours de l'année, soit trois fois plus que l'année dernière sur ce même itinéraire, a expliqué l'organisation.
 
Au plan mondial, le projet Migrants disparus (MMP) a enregistré 589 morts de migrants en 2018.