New York est devenu mardi le second Etat des Etats-Unis après le Michigan à interdire la commercialisation des e-cigarettes aromatisées.
La décision a été prise lors d'un vote du conseil de santé publique et de planification sanitaire de l'État de New York.
Les cigarettes électroniques aromatisées sont accusées d’inciter les jeunes à vapoter avec un fort risque de dépendance à la nicotine.
Un lycéen sur quatre vapote aux Etats-Unis, selon une enquête. Le vapotage pourrait être à l'origine d'une maladie pulmonaire aigue qui a fait au moins six morts et touché des centaines d'autres personnes, cet été.
Le président américain Donald Trump a déclaré qu'il envisageait une interdiction des cigarettes électroniques aromatisées l'échelle nationale.