Le ministère turc de la défense a annoncé, vendredi 11 octobre 2019, la mort d’un soldat et la blessure de trois autres lors d’un affrontement contre des combattants kurdes au nord-est de la Syrie.

Il s’agit du premier soldat turc tué après le début de l’offensive décidé par le président Erdogan et baptisée « Source de Paix ». 29 combattants kurdes et 10 civils ont trouvé la mort depuis mercredi alors que côté turc 7 civils et un bébé ont été tués par des tirs de roquettes lancées depuis le territoire syrien.