Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, a annoncé lors d’une conférence de presse qu’il allait remettre sa démission, mardi 29 octobre, au 13e jour d’un soulèvement populaire.
"Je suis arrivé à une impasse aujourd’hui, et nous devons créer un gros choc pour sortir de la crise", a annoncé le Premier ministre.