Twitter ne diffusera plus de publicités à caractère politique à partir du 22 novembre, a annoncé mercredi le PDG du réseau social, Jack Dorsey, optant pour une stratégie différente de celle de Facebook.

“Nous avons décidé d’arrêter toutes les publicités politiques sur Twitter et ce dans le monde entier”, a-t-il déclaré dans une série de tweets, ajoutant que l’audience d’un message politique devait “se mériter et non s’acheter”.

C’est une question lancinante pour les principaux poids lourds des réseaux sociaux, que certains pressent de ne plus relayer les messages de propagande politique, spécialement quand ceux-ci comportent de fausses informations. 

 

(Reuters)