L'Arabie saoudite pourrait limiter cette année le nombre des pèlerins annuel du hajj et ce, dans le cadre de propagation de la coronavirus, ont indiqué lundi des responsables cités par Reuters.
Elle envisagerait désormais d'autoriser uniquement un nombre symbolique de fidèles, tout en imposant des mesures strictes. Les personnes âgées seraient interdites de visite, selon la même source.
Il s'agirait ainsi de fixer à chaque pays un quota de 20% du nombre habituel de pèlerins.
L'année dernière, quelque 2,5 millions de musulmans du monde entier se sont rendus sur les lieux saints de la ville de La Mecque à cette occasion.