A l’aéroport d’Helsinki en Finlande, les voyageurs peuvent, s’ils le souhaitent, être dépisté par un chien.
Ce nouveau test est assez rapide à réaliser : La personne doit se frotter la peau avec un morceau de gaze. Dans une autre salle, l’objet est ensuite reniflé par le chien. S’il est porteur du virus, l’animal se fige immédiatement.
Si le chien estime que le test est positif, la personne doit ensuite faire un test RT-PCR.
Ces chiens sont parfaitement entraînés pour détecter ou non la présence du virus sur une personne. L’éducatrice ayant développé ce système assure que la fiabilité est de 100%.