Un don de 25 500 kits permettant d’effectuer des tests PCR a été remis par l’UNICEF aux laboratoires du ministère de la Santé, lors d’une cérémonie organisée mercredi au siège du ministère qui s’est déroulée en présence du ministre de la santé Faouzi Mehdi, l’ambassadeur des USA à Tunis Donald Blome et la représentante de l’UNICEF à Tunis Marilena Viviani .

 

Ce don qui a été financé par le programme d’aide américain USAID constitue le premier lot d’une aide de 100 mille tests de laboratoire, qui seront remis prochainement par l’UNICEF au ministère de la santé a déclaré le ministre de la Santé Faouzi Mehdi dans une déclaration aux médias.

Il a indiqué dans une déclaration à la TAP que ce premier lot de tests est destiné aux laboratoires d’analyses ( 30 au total ) afin de consolider les efforts visant la lutte contre le coronavirus, soulignant que 3 nouveaux laboratoires seront autorisés à effectuer les Tests Covid dans les régions de Sidi bouzid, Kébili et Jendouba.

A cette occasion, le ministre de la santé a relevé que le nombre des personnes contaminées par le virus est élevé mais la situation est maitrisée puisque le ministère s’emploie avec ses partenaires à intensifier les tests aux personnes qui sont entrées en contact les porteurs du virus et à renforcer la prise en charge des malades dans les hôpitaux et les lits de réanimation, selon ses propos.

De son côté l’ambassadeur des USA à Tunis a affirmé que ce don permettra de consolider les efforts visant le dépistage du coronavirus, rappelant qu’une aide de plus de 37 millions de dollars a été octroyée, en mars dernier, au ministère de la santé.

Par ailleurs la représentante de l’UNICEF a déclaré à la TAP que cette aide permettra de renforcer la capacité des laboratoires du ministère de la santé afin d’effectuer un plus grand nombre de tests et contenir la propagation de l’épidémie.

 

Elle a affirmé que 70 mille tests PCR supplémentaires seront remis prochainement au ministère de la santé ainsi que 83 tonnes d’équipements médicaux afin de satisfaire les demandes des agents et cadres de la santé.