Dans une interview accordée au journal suisse Neue Zürcher Zeitung, le directeur du laboratoire Moderna Stéphane Bancel a déclaré qu’il s’attendait à ce qu’il y ait assez de doses de vaccin produites pour une protection globale mi-2022, ce qui est suffisant pour protéger l’humanité entière, et que la pandémie prendra fin.

Pour Stéphane Bancel, le retour à la vie normale se fera dans un an.
Au sujet des variants du Covid-19, influant pour certains sur l'efficacité du vaccin, Stéphane Bancel confie vouloir faire, avec les vaccins Moderna, « comme avec l'iPhone, un produit aux multiples applications avec des mises à jour annuelles. Chaque année, on s'adaptera aux souches de l'année. »
Stéphane Bancel compte aussi proposer avec Moderna un vaccin combiné contre la grippe et le Covid, à partir de 2023.