Le président du comité de pilotage de la campagne nationale de vaccination, Hachemi Louzir, a fait savoir que le ministère de la Santé entamera, dans les prochains jours, l’administration de la troisième dose du vaccin anti-Covid-19 au profit des personnes âgées de 50 ans et plus atteintes de certaines maladies chroniques.

Dans une déclaration, lundi à la TAP, il a précisé que les personnes âgées de 50 ans et plus enregistrées sur la plateforme Evax et qui ont reçu deux injections seront convoquées par SMS pour bénéficier d’une troisième dose de rappel du vaccin.

Selon lui, l’immunité acquise après avoir reçu deux doses de vaccination peut diminuer après cinq mois ou plus chez certaines catégories, en particulier les personnes âgées ou celles atteintes de certaines maladies chroniques qui provoquent une immunodéficience citant en particulier les patients atteints de cancer et d’insuffisance rénale.

Il a souligné que les personnes de tous âge, atteintes de certaines maladies chroniques qui provoquent une immunodéficience pourront, dans une étape ultérieure, bénéficier, à leur demande, d’une troisième dose du vaccin contre le coronavirus.